Première défaite pour les bleus

Resu Contu

Première défaite pour les bleus

le 07/09/2019 à 20:47
Imprimer

Pour le compte de la 5ème journée du championnat de National 2, le Sporting Club de Bastia recevait ce soir le CS Sedan-Ardennes au stade Armand-Cesari

Pour ce premier choc de la saison, avec deux équipes à 4 victoires en 4 matchs, nous assistons à une première mi-temps hachée avec une véritable bataille au milieu de terrain.

Les occasions sont peu nombreuses et les deux équipes manquent de justesse technique dans les transmissions.

À la 11ème minute, À la sortie d'un corner, Gilles Cioni tente sa chance en demi-volée mais sa frappe flottante touche finalement la barre.

3 minutes plus tard, Ben Saada parvient à se retourner côté droit puis à frapper, mais le ballon termine dans les gants de Njoh Eboa, le portier Sedanais, qui avait bien anticipé.

Ce sera le seul tir cadré du Sporting durant cette première mi-temps.

Les bleus, plutôt solides défensivement, feront preuve de beaucoup trop de maladresse  techniquement pour espérer marquer.

À la 25ème Ben Saada trouve Etshimi dans l'axe, l'avant-centre du SCB parvient à se retourner puis à tirer mais sa frappe, trop écrasée, n'est pas cadrée et n'inquiète donc pas le portier de Sedan.

0 à 0 c’est donc le score à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, les bleus sont punis. Martin accroche Durbant dans la surface et provoque un penalty.

Durbant se fait alors lui-même justice et transforme le penalty.

Les Bastiais auront alors beaucoup de mal à revenir dans le match. Beaucoup trop d’erreurs techniques seront commises et beaucoup trop de duels seront perdus.

À la 69ème minute, le Sporting obtient une énorme occasion : Kévin Schur déborde côté droit avant de centrer pour Salles-Lamonge mais le milieu Bastiais ne cadre pas sa reprise.

En toute fin de match, Etshimi dévie le ballon de la tête pour Haguy mais l’attaquant Bastiais manque sa frappe et tire sur le gardien.

Le Sporting s’incline donc 1 but à 0 à domicile face à Sedan. C’est un premier accroc pour les bleus qui devront rapidement se remobiliser pour ne pas laisser le doute s’installer.

À lire également