Le Sporting s'engage pour l’emploi

La première édition du « Forum Emploi » organisée par le Club s'est déroulée tout au long de la journée de mercredi au stade Armand-Cesari, qui après les événements du week-end, s'est mué en gigantesque guichet pour l'emploi, au service de son public en proie, lui aussi, à bien des difficultés.

Cette manifestation avait pour objectif de faciliter l’accès à l’emploi par le biais de rencontre entre les demandeurs d’emploi et les entreprises, grâce une nouvelle fois au concours de notre partenaire Oscaro, de Pôle Emploi ou encore la CTC. Les participants ont pu, ainsi, bénéficier de conseils professionnels avisés afin d’améliorer CV, lettres de motivation et entretiens d’embauche avec pas moins de 400 postes à pourvoir ! Voici les explications de Jérome Negroni, directeur du Développement du Club :

 

Pourquoi avoir décidé d'organiser un forum pour l'emploi ce mercredi au stade Armand-Cesari ?

Les clubs de football sont aujourd’hui des acteurs importants de la cohésion sociale sur leurs territoires, Ils ne remplissent pas uniquement leurs missions à l’occasion des matchs mais organisent de plus en plus d’événements extra-sportifs afin de renforcer leurs liens avec les différents acteurs sur le terrain. De plus, il n’a échappé a personne que le Sporting a lancé l’été dernier un programme de développement et de RSE qui se veut dynamique et à direction de tous les publics. Par ce biais, on veut ainsi joue notre rôle d’acteur social et citoyen ancré dans les problématiques du territoire. On a ainsi voulu faire ça dans un cadre qui soit différent de celui d’une action locale, d’une agence pôle emploi ou de recrutement.

Que pouvez-vous nous dire sur les acteurs de cette journée ?

Nous avons réuni plus de 30 exposants avec au total pas moins de 400 postes à pourvoir dans différents secteurs d’activité, sur plus de 1600m2 au total. En outre, 4 thémathiques ont été déployées : l'information , accompagnement, recrutement et formation avec nos principaux partenaires, Oscaro, la CTC, le programme Euriodyssée, Visaltis, le Pôle Emploi, la Mission Locale, l’Université etc.

Quel en est l'intérêt ?

L’intérêt réside dans le fait que dans l’environnement difficile que nous connaissons, et avec des perspectives qui le sont tout autant, nous voulions utiliser le vecteur du football pour réunir les demandeurs d’emplois afin de réaliser une sorte de guichet unique. On sait également que le Sporting fédère le monde de l'entreprise à travers ses sponsors, mais aussi ses supporters. Ce salon avait donc pour ambition de les faire se rencontrer.

Votre sentiment sur cette première édition ?

On peut d’ores et déjà dire que les retours de nos partenaires et surtout des demandeurs d’emploi sont plus que positifs. A l’instar de notre projet de développement démarré l’été dernier, nous ne comptons bien évidemment pas en rester là et il est fort à parier que d’autres éditions auront lieu dans le futur. C'est en tous cas notre volonté.

Ricevete a lettera