Drame de Furiani : l'Assemblée nationale sacralise le 5 mai

5 di Maghju

Drame de Furiani : l'Assemblée nationale sacralise le 5 mai

le 13/02/2020 à 11:50
Imprimer

Un combat n’est jamais perdu tant que des hommes ou des femmes se battent pour faire entendre leur voix, faire éclater la vérité ou défendre une cause juste. 28 ans après la terrible catastrophe de Furiani dont les blessures ne sont toujours pas cicatrisées et qui a touché des centaines de familles, le collectif des victimes du 5/5/92 a enfin obtenu gain de cause. 28 années de combats pour arriver à ce jour historique et ce vote, ce matin, par l’Assemblée Nationale de la proposition de loi concernant le gel des matches le 5 mai et qui a été adoptée a une très large majorité.

Aujourd’hui toutes nos pensées vont vers Antoine, Guy, Marie-Pierre, André, Alexandra, Jean-Baptiste, Antoine, Thierry, Dominique, Santa, Pierre-Jean, Cédric, Lucien, Christian, Michel, Marie-Laure, Patrick, Michel et toutes les personnes blessées, touchées et endeuillées par ce drame.

Merci à Josepha, Lauda, Didier ainsi que les autres membres du collectif des victimes et toutes les personnes qui se sont battues pour que plus aucun match de football n’ait lieu un 5 mai en France.

Ùn ci ne scurderemu mai

À lire également