Le Sporting prêt pour la bataille des Ardennes

Resu Contu

Le Sporting prêt pour la bataille des Ardennes

le 08/02/2020 à 21:26
Imprimer

Sous pression après la victoire de Sedan, la veille, le Sporting  se devait de répondre à son concurrent direct pour l’accession afin d’aborder dans les meilleures conditions le choc au sommet de la semaine prochaine. Et face à une équipe d’Haguenau, certes dans le bas du tableau, mais en plein redressement, la soirée ne s’annonçait pas des plus faciles. C’était sans compter sur la patte de Salles-Lamonges et un Julien Le Cardinal en feu, ces dernières semaines. Dés la 2eme minute, le milieu de terrain adressait un coup-franc millimétré pour la tête de son défenseur qui faisait mouche. Une ouverture du score précoce qui paradoxalement ne libérait pas les Bleus.

A l’image de ce cafouillage (5eme) suite à un corner où Haguenau était tout près d’égaliser. Les Alsaciens, d’ailleurs, très habiles sur coups de pieds arrêtés et qui se procuraient 4 corners coup sur coup. Fort heureusement, sans danger pour le Sporting. Un Sporting maître du ballon dans cette première période mais en manque d’inspiration offensive. Malgré la première titularisation d’un Sébastien Da Silva très remuant et percutant. Pour preuve, son rush de 40 mètres, ponctué d’une frappe quelque peu dévissée à la 20eme minute. Pour le reste, les Bastiais manquaient de justesse dans la dernière passe pour véritablement faire la différence. Et hormis une frappe de Moretti à la demi-heure de jeu, pas grand chose à se mettre sous la dent dans cette première période.

Au retour des vestiaires, le Sporting éprouvait toujours autant de difficultés à se montrer dangereux. Peu inspirés au milieu terrain, les partenaires de Diongue n’étaient pas à la fête et faisaient preuve de beaucoup de déchets techniques. De quoi laisser s’enhardir une équipe d’Haguenau qui n’en demandait pas tant. Des Visiteurs qui, à deux reprises, n’étaient pas loin de faire mouche (57eme, 65eme). Bousculés, les Bleus réagissaient enfin par l’intermédiaire de Da Silva. Sur un ballon piqué de Ben Saada, le nouveau venu contrôlait dos au but avant de se retourner et de placer une volée instantanée qui s’écrasait sur la transversale (75eme). Une action splendide mais malheureusement pas récompensée. Ce n’était que partie remise pour le SCB. Cinq minutes plus tard, Ben Saada déposait un coup-franc sur la tête de Bocognano pour le but libérateur (82eme). Un synonyme de victoire et surtout de première place ex-eaquo avec Sedan. Désormais place au choc au sommet de ce championnat et à une rencontre qui promet d’être explosive…

À lire également