Le Sporting ramène 1 point de son déplacement

Resu Contu

Le Sporting ramène 1 point de son déplacement

le 15/02/2020 à 20:59
Imprimer

Le Sporting Club de Bastia se déplaçait dans les Ardennes ce soir pour faire face à Sedan : un match très important dans la course à l’accession.

Ce sont les bleus qui se procurent la première grosse occasion du match : Après un mauvais renvoi, de la tête, de Diarra, Neo Mesbah reprend le ballon de volée à la 11ème minute mais Lenogue, le portier de Sedan, s’interpose.

À la 20ème minute, c’est le CSSA qui se montre dangereux, sur coup-franc. Après une tête Sedanaise, le ballon passe de peu au-dessus.

On assiste à un début de match à haute intensité avec deux équipes très agressives. Les bleus à la possession du ballon, poussent, à plusieurs reprises, les Sedanais à la faute.

À la demi-heure de jeu, Dahchour reçoit un second carton jaune et est expulsé après avoir stoppé un contre Bastiais ; les joueurs du CSSA sont alors réduits à 10.

Le score demeure néanmoins de 0 à 0 après 45 minutes.

En seconde mi-temps, le Sporting prend l’ascendant et impose son rythme. À la 64ème minute, Quemper lance Schur qui tente un centre-tir. Ce dernier vient raser la ligne de but.

Les Sedanais tentent d’exploiter les contres : à la 65ème, après une perte de balle Bastiaise, les verts et rouges accélèrent : Durbandt déborde et centre mais la défense du SCB parvient finalement à éloigner le danger.

Le Sporting obtient une énorme occasion 5 minutes plus tard : sur coup-franc, Salles-Lamonge trouve le poteau et Maguette Diongue, trop court, ne parvient pas à arriver le premier sur le ballon pour ouvrir le score.

À la 80ème, Da Silva marque suite à un coup-franc de Salles-Lamonge : un but qui sera finalement refusé pour une position de hors-jeu discutable.

Le match se termine finalement sur ce score nul et vierge de 0 à 0. Le Sporting aurait pu espérer mieux mais ramène tout de même 1 point important de son déplacement dans les Ardennes. Les deux équipes comptent toutes les deux 47 points. Ce sont désormais 11 finales, qui attendent Mathieu Chabert et ses hommes, dans la course à l’accession.

À lire également