Le Sporting s’empare des rênes !

Resu Contu

Le Sporting s’empare des rênes !

le 22/02/2020 à 20:32
Imprimer

Après la rude bataille des Ardennes et le formidable moment de communion vécu avec le peuple bleu, le Sporting se devait de confirmer le bon point obtenu face à Sedan et reprendre sa marche en avant pour rester dans la course à l’accession. Face à une formation de Belfort, sous la menace de la zone de relégation et en pleine euphorie après son beau parcours en Coupe de France, les hommes de Mathieu Chabert savaient que ce match serait tout sauf une sinécure. Et malgré une possession de balle largement en possession du SCB, les premières minutes de la rencontre prouvaient bien que les Bleus allaient devoir s’employer pour inquiéter l’arrière-garde franc-comtoise. D’ailleurs seule une frappe de Vincent à la 17eme minute réchauffait le public de Furiani. Pour le reste, la première demi-heure était certes maîtrisée mais sans véritable opportunité. Jusqu’à la 31eme minute et un centre millimétré de Quemper pour la tête décroisée de Da Silva mais le portier Belfortin se détendait de tout son long. De quoi réveiller les Bleus et Salles-Lamonges qui, de 30 mètres, envoyait un missile de peu au dessus (35eme). Plus pressant et conquérant, le Sporting enchaînait les coups de pied arrêtés. A la 40eme minute, Ben Saada s’exécutait sur corner. Bocognano déviait au second poteau pour un Kevin Schur, libre de tout marquage, qui n’avait plus qu’à pousser au fond ! Une ouverture du score méritée et des Bastiais intenables. Dans la foulée et sur un nouveau corner de Ben Saada, Bocognano propulsait une tête surpuissante au fond des filets (45eme) ! Deux buts en cinq minutes et une superbe fin de première période.

Au retour des vestiaires, les Bleus repartaient sur le même rythme et sur un énième corner de Ben Saada, Da Silva était tout près d’ouvrir son compteur but. Face à une formation de Belfort totalement dépassée, le Sporting s’offrait de nombreuses opportunités de tripler la mise mais trop de déchets dans la dernière passe et le dernier geste rendait les attaques bastiaises stériles. De quoi laisser de l’espoir aux visiteurs. Et sur une de ses rares incursions, Belfort faisait mouche sur un centre en retrait bien repris par Régnier (64eme). Douché, le SCB réagissait immédiatement mais la tentative de Diongue des 20 mètres n’était pas cadrée (65eme) tout comme celle de Schur, cinq minutes plus tard. Désireuse de conserver ce court avantage, la formation de Chabert reculait et verrouillait jusqu’au coup de sifflet final. Un coup de sifflet salvateur mais surtout synonyme d’immense joie. Car dans le même temps, Sedan concédait sa première défaite de la saison à Sainte-Geneviève ! Voilà les Bleus en route pour le National avec désormais trois longueurs d’avance à dix journées du terme du championnat !

À lire également