Le SCB évite le piège

Resu Contu

Le SCB évite le piège

le 23/11/2019 à 20:18
Imprimer

Sous une pluie battante et une pelouse gorgée d’eau le Sporting retrouvait la compétition après un week-end de repos. Un retour à domicile face à une formation de Schiltigheim en difficulté dans ce championnat de National 2. Un match qui, au vu des conditions météos, sentait le match piège à plein nez. Et pour s’éviter de trop cogiter, les Bleus se projetaient vers l’avant dès le coup d’envoi. Bien en place, les hommes de Mathieu Chabert se procuraient une énorme occasion dès la 13eme minute de jeu. Sur un ballon envoyé dans la surface, Salles-Lamongesplaçait une frappe, à bout portant, mais le portier alsacien réalisait une énorme parade. On se disait alors que ce match allait ressembler à une promenade de santé. C’était sans compter sur le mauvais temps qui perturbait fortement le jeu des 22 acteurs. De quoi plonger la rencontre dans un faux rythme et faire perdre le fil au Sporting. Comme souvent, dans ces cas-là, la première erreur allait se payer cash. Sur une sortie anodine, Lombard était emporté par son élan, sur une pelouse glissante, et venait heurter Bocognano. Un choc qui l’obligeait à relâcher le cuir. A l’affût, Zelouea frappait dans le but vide et malgré le retour désespéré de Le Cardinal ouvrait le score (40eme). Un coup du sort qui douchait le Stade Armand Cesari mais pas les coéquipiers de Moretti. Vexés, ils repartaient immédiatement de l’avant et sur un corner frappé au second poteau, Etshimi glissait une tête parfaite pour remettre les compteurs à zéro (45eme).

 

Une égalisation qui libérait totalement les Bleus. En effet, au retour des vestiaires, le Sporting s’offrait quatre énormes occasions. Tout d’abord par Etshimiqui, bien lancé en profondeur, perdait son face à face avec Gauclin (48eme). Puis dans la minute suivante, Bocognano envoyait, de la tête, un missile sur la barre transversale. Regonflé le SCB poussait fort. Et Le Cardinal ratait de peu le cadre sur un corner de Salles-Lamonges (57eme). Dans la foulée, c’est Etshimi qui voyait le doublé lui échapper pour quelques centimètres (59eme). Malgré ce manque de réalisme, les Bastiais ne se décourageaient et allaient finir par faire craquer la défense alsacienne grâce à un revenant. Pour son retour à la compétition, Mesbah s’offrait le but de la victoire avec une frappe au cœur de la surface au terme d’une belle action collective (77eme). Trois mois après sa blessure à la cheville, le jeune attaquant réalise un retour gagnant qui permet au Sporting d’arracher les trois points de la victoire. Un victoire au forceps mais une victoire extrêmement importante dans la course à l’accession.

À lire également