Le Sporting assure l’essentiel

Resu Contu

Le Sporting assure l’essentiel

le 21/12/2019 à 16:41
Imprimer

Pour leur dernière rencontre de l’année, les Bleus étaient dans l’obligation de s’imposer sur la pelouse de la lanterne rouge pour ne pas laisser encore échapper des points dans la course à l’accession. Face à une équipe de Croix accrocheuse et très joueuse, le Sporting aura souffert mais aura rempli sa mission en arrachant un succès 2 buts à 1. Un succès long à se dessiner. Notamment en première période. Disputé sur un faux-rythme, la rencontre a eu du mal à s’emballer. Seul un coup-franc bien frappé par Salles-Lamonges venait faire frissonner le stade Henri Seigneur (6eme). Pour le reste, pas grand chose à se mettre sous la dent. Jusqu’à 35eme la minute. Sur une belle déviation de Etshimi, Mesbah partait seul au but et envoyait un missile dès 18 mètres. Sur ses gardes le portier adverse détournait un corner. Un corner déposé sur la tête de Le Cardinal, pour l’ouverture du score ! On se dit alors que les Bastiais ont fait le plus dur. Mais bousculés par des Nordistes gonflés à bloc, les hommes de Mathieu Chabert ne parvenaient pas à faire la différence. Et au retour des vestiaires, sur un choc dans la surface des Bleus, l’arbitre n’hésitait et signalait le point de penalty. Une offrande que Le Parmentier ne laissait pas passer pour remettre les deux équipes à égalité. Groggy mais pas K-O, le Sporting n’allait pas douter longtemps. Et sur un nouveau coup de pied arrêté, c’est Etshimi, en renard des surfaces, qui venait redonner l’avantage aux coéquipiers de Vincent (57eme) ! Contraint de se découvrir Croix partait à l’abordage en laissant de nombreux d‘espaces. Mais par maladresse ou manque de réalisme à l’image de Mesbah à l’heure de jeu, le SCB restait à portée de fusil de son adversaire du jour. Un adversaire qui ne baissait pas pavillon et qui dans les dernières minutes donnait de nombreuses sueurs froides aux supporters bastiais. Dans l’obligation de s’imposer, le Sporting en oubliait son football dans cette fin de rencontre. Fort heureusement, le score n’allait plus évoluer et les protégés du président Ferrandi venaient arracher une victoire primordiale pour boucler cette phase aller. D’autant que dans le même temps Sedan a concédé un second match nul consécutif qui permet au SCB de revenir potentiellement à quatre points du leader, en cas de victoire, bien évidemment, lors du match en retard face à Saint-Quentin.

À lire également