Le Sporting sort avec des regrets

Resu Contu

Le Sporting sort avec des regrets

le 12/10/2019 à 21:23
Imprimer

Après son importante victoire face à Sainte-Geneviève en championnat, le Sporting passait, ce soir, par la case Coupe de France pour le compte du 5eme tour. Et face à lui un adversaire de choix : le Gallia Lucciana. Leader de son groupe de National 3, l’équipe de Tcouky Corlija était à prendre avec le plus grand sérieux. Les Bleus attaquaient d’ailleurs les débats sur les chapeaux de roues avec un excellent jeu en triangle entre Schur, Quemper et Vincent. Ce dernier plaçait une superbe volée qui s’écrasait sur la barre de Menozzi (2eme). Bien en jambe et en s’appuyant sur un jeu fluide, les Bastiais monopolisaient le ballon en ce début de match. Et c’est tout naturellement qu’ils allaient ouvrir le score. Sur un cafouillage suite à un coup-franc, Bocognano était à l’affût pour reprendre et glisser le ballon au fond des filets (12eme). De quoi donner confiance aux hommes de Stéphane Rossi et faire briller le portier du Gallia. Sur un centre millimétré de Salis, Schur plaçait une tête parfaite mais Menozzi réalisait une superbe parade (22eme) ! Bousculé Lucciana parvenait, enfin, à sortir la tête de l’eau dans la seconde partie de cette première mi-temps. Plus présents dans les duels et plus juste techniquement, les partenaire de Boutrah se montraient plus incisifs mais ne parvenaient pas inquiéter Lombard. Les Bleus se procuraient la dernière occasion franche de cette première période avec une frappe lourde de 25 mètres de Quemper qui obligeait encore Menozzi à s’employer (44eme).

Au retour des vestiaires, le Gallia allait cueillir à froid le Sporting ! Sur un centre d’Inzerillo, Mandrichi plaçait, tranquillement entre deux Bastiais, une tête qui trompait Lombard. On ne jouait que depuis 52 secondes en seconde période. Piqué au vif, le SCB reprenait rapidement les choses en main notamment par l’intermédiaire de Haguy. Par trois fois, l’attaquant prenait parfaitement le couloir gauche mais ses centres manquaient de précisions pour trouver preneur. Maîtres du ballon, les Bleus donnaient le tempo mais faisaient preuve de trop de maladresses pour se montrer véritablement dangereux. Et quand ils parvenaient à trouver la faille, Flo Menozzi réalisait des prouesses dans les buts. A l ‘image de cette parade en deux temps sur une tête de Bocognano (82eme) et d’un réflexe exceptionnel du pied sur une frappe à bout portant e Diongue (83eme). Une prestation solide du portier luccianais qui permettait à ses coéquipiers d’arracher les prolongations.

Des prolongations qui débutaient de la pire des façons pour les Bastiais. Sur un coup de canon de 25 mètres, Pastorelli envoyait un missile croisé dans la lucarne de Lombard. Imparable… Un coup de massue loin d’assommer le Sporting qui réagissait immédiatement. Mais le poteau repoussait une reprise, à bout portant, de Le Cardinal (97eme). Ce n’était que partie remise ! A la 100eme minute, Le Cardinal décalait Vincent. A l’entrée de la surface, le milieu de terrain enroulait parfaitement un ballon et trompait, enfin, Menozzi. Dans la foulée, Diongue se procurait la balle de match, au terme d’une très belle action collective, mais ratait l’immanquable en envoyant son ballon sur la transversale. Pour la 3eme fois de la soirée, les Bleus touchaient du bois ! Au bord de la cassure, le Gallia ne craquait pas malgré les coups de butoir du Sporting lors de la seconde période des prolongations. Résultat : les deux équipes s’offraient une séance de tirs au but. Et à ce jeu toujours aussi indécis et cruel c’est le Gallia Lucciana qui s’en sortait le mieux avec un Menozzi impérial qui allait détourner trois tirs au but ! L’aventure du Sporting en Coupe de France s’arrête donc cette année dès le 5eme tour. Désormais, il faudra vite se reconcentrer et se relancer en championnat dès la semaine prochaine !

À lire également