Une défaite qui fait mal

Resu Contu

Une défaite qui fait mal

le 19/10/2019 à 17:28
Imprimer

Réduits à 9 dès la 27eme minute de jeu suite aux expulsions de Guibert (4eme) et Martin (27eme), le Sporting a réalisé un match plein de courage, de solidarité et de caractère face à Saint-Maur Lusitanos. Malheureusement, il n’aura manqué qu’une dizaine de seconde aux Bleus pour ramener un match nul inespéré.

Avant le coup d’envoi, Stéphane Rossi et ses hommes savaient que cette rencontre face à Saint-Maur était un tournant de cette saison puisque Sedan et Bobigny s’affrontaient dans le même temps. Il fallait donc ramener un résultat positif de ce déplacement en Ile-de-France. Dès les premières secondes, le Sporting se portait à l’attaque mais sur un ballon perdu au milieu de terrain, Saint-Maur partait en profondeur et Guibert fauchait, en position de dernier défenseur, l’attaquant francilien. Carton rouge indiscutable et début de match cauchemardesque. Malgré ce coup de massue, les partenaires de Schur ne paniquaient pas et continuaient à développer leur football en ne concédant aucune occasion. Jusqu’à la 27eme minute et un nouveau ballon en profondeur ! Cette fois-ci c’est Anthony Martin qui sortait de sa surface et heurtait Autret. Cette fois encore l’arbitre n’hésitait pas et sortait le carton rouge. Une double infériorité numérique que le Sporting gérait, malgré tout, plutôt bien en rentrant aux vestiaires sur le sore de 0 à 0. Extrêmement solidaires, les Bastiais se procuraient même la première occasion de la seconde période sur une belle frappe de Vincent (46eme). Mais alors que Saint-Maur ne montrait rien dans ce match et semblait même prenable, les Lusitaniens allaient ouvrir le score. Sur un centre au coeur de la surface, Schur, bousculé, perdait son duel aérien et Lombard ne pouvait rien faire (53eme). On se disait alors que ce match allait tourner au calvaire. Mais c’était sans compter sur la solidarité et la force de caractère de Moretti et consorts. Sans jamais rien lâché, le Sporting continuait de jouer vers l’avant et allait obtenir un pénalty à la 72eme minute. Une offrande que Diongue ne laissait pas passer ! Avec le cœur mais aussi le talent, le SCB revenait dans ce match et allait offrir un dernier quart d’heure plein de courage. Bien en place, les hommes de Rossi ne craquaient pas et se dirigeaient vers un véritable exploit. Jusqu’à la 93eme minute ! Sur un énième ballon dans la surface bastiaise, le grand Sylla sautait plus haut que tout le monde et venait crucifier Lombard ! Une défaite totalement imméritée au vu des efforts fournis mais une défaite qui a fait peut-être naître un groupe ! Car avec cette solidarité et cette envie, ce Sporting peut rebondir et aller chercher ses objectifs.

À lire également