« Repartir de l'avant » 3 questions à Sébastien Salles-Lamonge !

Intervista

« Repartir de l'avant » 3 questions à Sébastien Salles-Lamonge !

le 25/02/2021 à 18:00
Imprimer

Sébastien, comment avez-vous digéré ce match nul à domicile face à Villefranche-Beaujolais ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser ce n’est pas un coup d’arrêt pour notre équipe. On est sur une série de huit matchs sans défaite et nous sommes dans la continuité du travail entamé depuis le début de saison. Alors oui, notre compteur est resté bloqué à cinq victoires consécutives mais ce n’est pas le plus important. Le plus important est de continuité à avancer et surtout de conserver notre état d’esprit et cette continuité dans nos performances. Sincèrement, de l’extérieur, il est très compliqué de se rendre compte de la difficulté de ce championnat. Avoir une telle constance dans nos résultats est une chose très difficile à accomplir. Il y a du talent en National et chaque équipe peut battre l’autre. Et face à Villefranche, nous sommes tombés sur une des équipes les plus talentueuses du championnat et qui actuellement rivalise avec nous sur le plan comptable. C’est sûrement l’une des meilleures équipes que nous avons affrontée depuis le début.

 

Justement, avec une telle dynamique positive, depuis plusieurs semaines, conjugué à des résultats favorables, le groupe ne s’est-il pas vu trop beau trop tôt ?

Je ne pense absolument pas ! Ce n’est pas dans l’ADN de cette équipe de se croire plus forte qu’une autre. Ici, tout le monde sait d’où revient le club et 80% du groupe a participé à cette résurrection. Donc tout le monde sait ce qu’est le combat et personne ne lâchera avant le mois de mai. On est bien placé pour savoir que l’on peut reprendre 13 ou 14 points à une équipe en deux mois ! On l’a fait l’an passé. Mais sincèrement, ce groupe travaille bien et avec, surtout, beaucoup d’humilité. Nous ne sommes pas là pour lâcher des grandes phrases ou vendre du rêve. Notre boulot est d’avoir des résultats sur le terrain. Nous ferons un bilan dans quelques journées et si, là, certaines opportunités seront encore jouables, on ne se privera pas d’aller les chercher. En attendant, c’est à nous de tout faire pour rester dans le bon wagon.

 

Et ce match face à Sète pourrait être une belle occasion d’y rester…

Il va falloir vraiment se méfier de cette équipe ! Elle vient de s’incliner face à Quevilly au terme d’un match très disputé. Ils viennent de perdre à domicile pour la première fois depuis presque deux ans. Il y aura donc un sentiment de revanche. On se souvient également qu’au match aller cette équipe nous avait causé beaucoup de difficultés. On sait à quoi s’attendre. Mais on sait aussi ce que l’on doit faire. L’objectif est de repartir de l’avant même si je le répète le dernier match n’a pas été un coup d’arrêt. Cette fois-ci, on va essayer de ne pas attendre la deuxième mi-temps (rires). Plus sérieusement, les équipes qui nous affrontent sont très motivés car elles veulent faire tomber le leader mais surtout se ‘’payer’’ le Sporting. Donc on doit faire face, peut-être plus que n’importe qui, à une adversité décuplée. A nous d’être costauds, lucides et réalistes dans notre jeu. Nous avons les qualités pour y parvenir.

À lire également