« Une revanche à prendre » 3 questions à Julien Le Cardinal !

Nanz'à u macciu

« Une revanche à prendre » 3 questions à Julien Le Cardinal !

le 21/01/2021 à 11:57
Imprimer

Julien Le Cardinal, le Sporting vient d’enchaîner deux très beaux succès à domicile et commence à creuser un écart avec ses poursuivants. Peut-on dire qu’en battant le FC Bastia-Borgo, les Bleus ont fait un grand pas dans la course à l’accession ?

On ne réfléchit absolument pas comme ça ! On ne se met pas d’objectif précis ou de pression inutile. On est plus sur un objectif comptable et sur une recherche de continuité dans nos bonnes performances. Nous avons à cœur de réaliser la meilleure saison possible et de rester le plus longtemps possible dans le haut du tableau. Si fin mars nous sommes toujours aussi bien placés peut-être que notre discours changera. Mais aujourd’hui, nous ne nous projetons pas plus loin que la prochaine rencontre. Ce n’est pas de la langue de bois ou un manque d’ambition. C’est juste la réalité d’un championnat très complexe où tout peut aller très vite. Surtout pour une équipe promue comme la notre et qui n’a pas l’expérience de certaines formations de National.

 

Justement, demain soir, vous affrontez un "historique" du championnat de National. Boulogne était même considéré comme un des grands favoris de cette saison avant de s‘écrouler. À quel type de match vous attendez-vous ?

Un match extrêmement compliqué ! Boulogne était taillé pour jouer l’accession. Ils ont de supers joueurs et je pense qu’ils vont réussir une grosse deuxième partie de saison. Souvenez-vous du match aller ! C’est la seule équipe qui, cette saison, nous a dominé. Cela prouve bien le potentiel de ce groupe. Il va falloir être très sérieux, très solide et très précis dans les deux surfaces pour ramener un résultat. Il s’agira d’un vrai test pour nous. Il y aura surtout une revanche à prendre. C’est la seule équipe à nous avoir battu à domicile et on a cœur d’effacer ça.

 

À titre personnel, comment jugez-vous votre saison à ce poste d’arrière droit que vous découvrez ?

J’avais déjà dépanné dans le passé à ce poste mais jouer de façon aussi régulière cela ne m’était pas arrivé. Il a fallu trouver des repères, apprendre à lire le jeu autrement et surtout à se projeter beaucoup plus vers l’avant. C’est une très bonne expérience pour moi car à mon âge cela me permet d’étoffer un peu plus mon jeu. J’ai dû beaucoup travailler pour m’habituer à ce poste et il y a eu des moments moins évidents que d’autres. Mais dans l’ensemble je ne me plains pas ! Je suis heureux et épanoui dans ce groupe. Quand vous évoluez dans une telle équipe, peu importe le poste que vous occupez. L’essentiel est de jouer et de prendre du plaisir. Et aujourd’hui, je prends beaucoup de plaisir au Sporting !

À lire également