Cruelle défaite pour le Sporting

Resu Contu

Cruelle défaite pour le Sporting

le 11/09/2021 à 21:23
Imprimer

Après une trêve internationale bien méritée pour les Bleus, l’heure de la reprise sonnait avec un déplacement ô combien périlleux en terre dijonnaise. Malgré un début de saison complètement raté, Dijon n’en reste pas moins un des grands favoris du championnat avec son armada de joueurs expérimentés tels que Congré, Pi, Benzia, Deaux ou encore Le Bihan ! Du lourd sur la feuille de match pour une équipe qui espérait lancer sa saison avec l’arrivée de son nouveau coach, Patrice Garande. La question était donc de savoir si le ‘’fameux’’ choc psychologique allait se dessiner face au Sporting. Un Sporting diminué pour ce match choc puisque Palun, touché avec la sélection gabonaise, était absent tout comme Saadi, Guidi (suspendu) et le pauvre Maguette Diongue, victime la semaine passée d’une rupture des ligaments croisés. Malgré cela, les Bleus entamaient parfaitement les débats. Bien en place, solides et agressifs, les partenaires de Bocognano tenaient la dragée haute aux locaux en ce début de partie très rythmée. Le Sporting était d’ailleurs le premier à se créer une énorme occasion. Sur un ballon récupéré par Ducrocq, Vincent percutait avant de servir parfaitement Taoui. Face à Reynet, auteur d’un très bel arrêt, l’ancien toulousain ne croisait pas suffisamment sa frappe et perdait son duel. La réaction dijonnaise ne se faisait pas attendre et sur le contre, Philippoteuax plaçait un centre au cordeau, dévié in-extrémis en corner. Dans un match où les deux formations laissait beaucoup d’espaces, les Bastiais se montraient les plus entreprenants et Salles Lamonges par deux fois voyait le cadre le fuir de très peu (17eme, 18eme). En s’appuyant sur ses fortes individualités, le DFCO restait dangereux dans cette première période. Et à la demi-heure de jeu, les rouges et blancs ne profitaient pas, fort heureusement, d’un énorme cafouillage dans la surface bastiaise.

Au retour des vestiiares, les Bleus repartaient sur les mêmes bases ! Et il fdallait une nouvelle fois un très bon Reynet pour détourner un coup-franc de Salles Lamonges (49eme). Sur le corner qui suivait, Le Cardinal sautait plus haut que tout le monde mais sa tête rasait la barre transversale. Un maqnue de réalisme qui se payait cash, quelques minutes tard. Sur un ballon en profondeur, Benzia devançait la sortie de Vincensini et glissait, avec l’aide du poteau, le ballon au fond des filets (58eme). Cruel pour un Sporting pas véritablement inquiété jusque-là ! Un coup de bambou loin d’assommer les Bleus qui continuaient d’aller de l’avant. Et sur une combinaison parfaite entre Salles Lamonges et Santelli, l’attaquant bastiais s’infiltrait dans la surface, éliminait Reynet et s’offrait une égalisation méritée (70eme) ! Requinqué le Sporting poussait plus fort mais se heurtait, encore, à un grand Reynet, auteur d’une très grosse parade sur une lourde frappe de Kaïboue (75eme). Dans cette fin de match indécise, la balance allait, malheureusement, pencher du côté Dijonnais. Sur un coup-franc excentré, Benzia plaçait parfaitement son ballon dans le petit filet et crucifiait le Sporting (87eme). Extrêmement cruel pour des Bastiais qui méritaient beaucoup mieux au vu des 90 minutes…

À lire également